Croire

Je crois,

Et lorsque je dis : je crois, je ne professe aucun savoir, aucune évidence, aucune certitude.

En effet, croire n'est pas savoir.

Croire, c'est admettre que ici et maintenant, compte tenu de mon histoire, de mon éducation et de mes expériences, je ne sais pas et que je ne peux que croire.

Croire:

C'est supposer que je puisse me tromper.
C'est accepter que d'autres croient autre chose.
C'est reconnaître la légitimité et le bienfait du doute.
C'est imaginer que demain je puisse croire autrement qu'aujourd'hui : de même que je ne crois pas comme je croyais hier.

Croire, c'est donc être libre à l'égard des traditions qui enferment, des certitudes qui ligotent et des opinions qui dressent les personnes les unes contre les autres.

Croire, c'est donner moins d'importance aux idées qu'aux personnes; et donc les aimer même si elles ne croient pas comme moi.

Croire, ce n'est pas être sûr de soi, mais de Dieu.

Croire c'est être confiant; c'est la foi.

Croire, c'est être fidèle, non à des idées, mais à Dieu, le Père qui nous accompagne parce que, pour lui, nos personnes sont plus précieuses que nos croyances.

Gilbert Carayon