Culte du 11 janvier 2015

Les textes de ce culte ont été données lors du culte du 11 janvier 2015, à la suite des actes terroristes en France du 7 au 9 janvier 2015.

Au milieu de ce monde confus qui est le nôtre.
Au sein de nos incompréhensions et de nos recherches, le Seigneur se lève.
Il vient donner un sens à nos existences.
Il vient remplir nos vies de sa présence.
Il nous accorde sa grâce et sa paix.

Proclamation de la Grâce

 

Gloire à toi, Père, car ta parole n’est pas une suite d’ordres et de commandements auxquels il faudrait obéir sous peine de punition.
Louange à toi, Seigneur, car ta loi est une invitation à aimer et non un principe de rejet.
Merci, mon Dieu, parce que ta parole ne sépare pas mais unit. Elle est facteur de communion et non de division

Louange - Gilbert Carayon

 

Père, pardonne-moi, car ma foi est un ensemble de doctrines et de pratiques auxquelles j’adhère sans réflexion.
Je crois parce qu’on m’a dit de croire comme ça et de pratiquer ma religion de telle ou telle manière.
Je sais que cette « foi du charbonnier » a toute sa valeur, mais cette démarche me conduit à ne pas supporter la contradiction. J’ai trop peur d’être pris en défaut, de ne pas avoir réponse aux questions ; aussi je considère que la foi est acceptation du mystère sans analyse sous peine de trahison de la foi. Je crois que réfléchir sur la foi fait perdre la foi.
Père, pardonne cet obscurantisme qui me conduit au fanatisme et à l’intolérance.
Pardonne cet orgueil qui me pousse à croire que seuls ceux qui partagent ma vision des choses ont la foi.
Donne-moi d’accepter de ne pas avoir le monopole de la vérité et de reconnaître que d’autres puissent être plus proches de toi que moi.
Père, libère-moi de cette crispation qui naît de la peur de m’être tromper, et donne-moi d’être ouvert à ton Esprit et aux opinions des autres.
Accorde-moi d’admettre que face à toi, on est toujours dans l’erreur.

 

Prière de repentance - Gilbert Carayon
S'il avait été donné une loi qui puisse procurer la vie, la justice viendrait réellement de la loi. Mais l'Écriture a tout enfermé sous le péché, afin que la promesse soit donnée par la foi en Jésus-Christ à ceux qui croient. Galates 3, 21 à 22

D’ordinaire nous pensons que c’est en appliquant la loi que l’on peut être qualifié de « juste », mais ce n’est pas ainsi que Dieu a prévu de nous conduire à la justice, sinon on va au-devant de guerres des méthodes et des condamnations réciproques.
Non, la justice est donnée par Dieu, et non acquise par notre obéissance. Ainsi la vie est une communion avec Dieu et entre les « justifiés ».
Dieu nous donne la justice gratuitement parce qu’il nous aime. Et parce qu’il nous aime, il nous fait grâce et il nous pardonne.

Annonce du pardon - Gilbert Carayon

 

Vous avez entendu qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu détesteras ton ennemi. Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent. Alors vous serez fils de votre Père qui est dans les cieux, car il fait lever son soleil sur les mauvais et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. Matthieu 5, 43 à 45

Volonté de Dieu - Gilbert Carayon

 

Seigneur, notre monde est dans la nuit.
La nuit de la violence, de la guerre, de l'injustice.
La nuit de la faim et du froid.
La nuit de la peur et de la solitude.

Notre monde ressemble trop souvent à une nuit glaciale et silencieuse.

Parle, Seigneur, pour que brille ta lumière.

Que ta Parole habite nos silences !
Que ta lumière éclaire nos ténèbres ! Que ta paix triomphe de nos errances ! Que ta justice renouvelle notre terre ! Amen

Prière d'illumination - Antoine NOUIS

 

Je crois en Dieu sans pouvoir le définir, car le définir serait m'en rendre maître.
Je ne peux dire qui est Dieu ; c'est lui qui me dit qui je suis.
Je ne peux parler de Dieu autrement qu'avec les mots de la Bible. Mais comment appliquer à Dieu les notions de paternité, de justice et d'amour ?
Dieu me dépasse infiniment, mais je crois en lui.

Je crois que Jésus est le Fils de Dieu.
Je ne sais pas ce que cela veut dire ; je ne peux expliquer cette formule, mais à travers elle je déclare que Dieu m'aime, qu'il est venu vers moi et qu'en Jésus il m'accompagne dans toutes les circonstances de la vie, jusque dans la mort.

Je crois en l'Esprit saint.
Là encore, je ne sais pas ce que cela signifie dans la réalité. Mais en vérité, je crois que Dieu agis non seulement pour moi, mais aussi en moi, pour me faire grandir en lui, jusqu'à partager son état d'esprit, sa façon de voir et de penser.

Cette foi que je partage ne repose sur aucune évidence, aucune manifestation de puissance, ni démonstration mathématique. C'est pourquoi je ne sais pas, mais je crois.

Confession de foi - Gilbert Carayon

 

Père, alors que nous partageons ce que tu nous as donné, nous pourrions être tentés de voir ce qui va être réalisé avec ces dons. Ce serait une façon de contrôler, de s’assurer du suivi de notre offrande ; mais ce ne serait pas donner.
Aide-nous, Père, à ne pas chercher à voir, mais à faire confiance ; à donner non seulement ce que nous avons, mais ce que nous sommes.

Prière sur les offrandes - Gilbert Carayon

 

Envoie-nous, Père, ton Esprit de discernement.
Aide-nous à faire la part des choses entre ta volonté et la nôtre.
Donne-nous de ne pas confondre ta parole et nos discours, ton plan et nos projets, ton amour et nos désirs, la spiritualité et la piété, la foi et la certitude, la mission et la propagande, la joie et la satisfaction, la paix et la sécurité, l’établissement de ton Royaume et la gestion de la cité, l’amour du prochain et notre morale.

Envoie-nous, Père, ton Esprit de liberté.
Qu’il nous libère de la peur de faire confiance sans assurance. Qu’il nous donne de croire sans la preuve du miracle.
Qu’il crée en nous l’attachement qui ne dépend ni des formes ni de la réussite, mais uniquement de ton amour.

Envoie-nous, Père, ton Esprit de vérité.
Que sa lumière nous éclaire afin de faire de nous des êtres responsables qui ne se cachent pas derrière le terme « Seigneur » en revendiquant une inspiration absente, et qui ne trompent pas leur prochain en faisant croire que Dieu parle par eux.

Envoie-nous, Père, ton Esprit de courage.
Qu’il nous donne la force d’entreprendre et de réaliser quand tout semble perdu, parce que c’est en toi que nous plaçons notre confiance.

Prière d'intercession - Gilbert Carayon

 

Le sabbat a été fait pour l'homme et non l'homme pour le sabbat, de sorte que le Fils de l'homme est maître même du sabbat. Marc 2, 27 à 28

Que cette parole de Jésus atteste, dans nos pensées et dans notre témoignage, la primauté de l’individu sur la loi.

Recevons la bénédiction du Seigneur, telle qu’il la donne :

Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix.
Moi, je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble pas et ne cède pas à la crainte. Jean 14, 27

Allez en paix.

Envoi et bénédiction - Gilbert Carayon