Prédications

Toutes ces prédications ont été données lors des cultes de la paroisse réformée de Chabeuil - Châteaudouble.

VEILLER A L'AMOUR

Matthieu 18, 15-20  - Romains 13, 8-14   -  Ezéchiel 33, 1-9

La condition de veilleur cadre bien avec les circonstances de la vie d'Ezéchiel. Ezéchiel prêche de 593 à 571 av. J-C, à Babylone, où il a été déporté en 597, avec des jeunes gens de l'élite d'Israël, lors de la 1ère prise de Jérusalem par les Babyloniens. Jérusalem tombe une 2ème fois en 587, et c'est là que la ville est détruite et que la majeure partie de la population est exilée.

Le contexte est donc guerrier, et en cas de guerre, il faut veiller. Il faut sans cesse être aux aguets sur les murailles, pour voir l'ennemi approcher et ne pas être surpris par l'attaque. La victoire ou la défaite dépendent de la vigilance des défenseurs. Il faut veiller non seulement sur soi, mais sur les autres. Il faut garder un œil attentif sur le pays environnant, mais aussi sur le compagnon qui veille, car s'il s'assoupit, s'il manque de vigilance, c'est toute la ville qui est en danger.

Lire la suite...

VA AVEC CETTE FORCE QUE TU AS !

Juges 6, 1 à 6 - 2 Timothée 1, 3 à 12    Matthieu 25, 14 à 30

Voilà la situation, très courante dans le livre des Juges, cette période comprise entre l'installation des Israélites en Canaan et la royauté.

Israël a oublié Dieu, et les peuples environnants prennent la place de Dieu. En quelque sorte, ils deviennent les dieux d'Israël. Mais des dieux durs, qui viennent faire leurs courses en Israël, notamment les Madianites qui pratiquent la razzia, comme des sauterelles.

Alors les Hébreux crient à Dieu pour être délivrés de Madian. Dieu va-t-il répondre ?

Lire la suite...

LES PETITS CHIENS ET LES MIETTES

Matthieu 15, 21 à 28   −  Esaïe 56, 1 et 6 à 7  −   Romains 11, 13 à 15 et 29 à 32

Jésus se retire, il part, il s’éloigne de la Galilée. Il faut dire qu’il vient d’y subir des attaques en règle de la part des Pharisiens et des scribes venus de Jérusalem (15, 1). Ils étaient indignés de ce que les disciples de Jésus ne se lavaient pas les mains selon la tradition (15, 2). Il s’en est suivi un débat concernant la différence entre le pur et l’impur dans la pensée juive.

On peut comprendre que Jésus soit lassé de ces discussions stériles et parte pour se changer les idées. Il a besoin de se mettre au vert, ou de prendre des congés. Le texte parallèle de Marc (7, 24-30) précise que Jésus ne voulait pas que l’on sache qu’il se trouvait en Phénicie.

Lire la suite...

SERVIR POUR RIEN

Job 38, 1 à 18  −  Philippiens 2, 5 à 11  −  Luc 17, 7 à 10

C’est une parabole simple à comprendre, bien qu’elle soit tributaire d’une façon antique de considérer les relations sociales. A l’époque on ne mélange pas les maîtres et les serviteurs.

Chacun à sa place.

A l’heure actuelle, Jésus dirait sans doute ces choses autrement, encore que cette parabole traite plus des rapports entre Dieu et les hommes, que des relations entre êtres humains. Et là, le message est clair : devant Dieu nous sommes des bons à rien. Je traduis littéralement par bons à rien le terme traduit dans la TOB par : serviteurs quelconques ; ou, chez Segond, par « serviteurs inutiles ».

Lire la suite...

COMMUNIER DANS LA DISETTE

1 Rois 17, 8 à 16  −  Amos 8, 11 à 13  −  Marc 12, 41 à 44

Le prophète Elie a faim. Il n'est pas le seul, de nombreuses personnes ont faim, à cette époque, en Israël. Pourquoi ? Parce que c'est la famine. Cela fait plusieurs mois qu'il ne pleut pas. Ce n'est pas inhabituel au Moyen-Orient. Déjà à cette époque  —  et l'histoire se passe 900 ans avant Jésus-Christ  —  la région était relativement sèche, et il arrivait que les récoltes soient pauvres. Mais cette sécheresse là est particulière, car elle dépend d’une malédiction.

Lire la suite...

DE LA CHAIR A L'ESPRIT

Actes 2, 1 à 13 − Romains 8, 8 à 17  − Jean 14, 15 à 26

Ce fut une révolution. Alors que, l'instant d'avant, les disciples (et autres amis de Jésus) étaient réunis dans la chambre haute, sans doute en secret ; voilà que ces premiers chrétiens osent se montrer au peuple et prêcher la résurrection du Christ. Que s'est-il passé ? Un bruit est venu du ciel et a rempli la maison. Des langues de feu sont apparues et se sont posées sur chacun des disciples. Tient, des langues ! Serait-ce la "forme" de l'Esprit ? Si forme il y a. Ce n'est pas ce qui est important.

Ce qui est capital, c’est que l’on a ici le signe de la révolution qui s'opère. Car il sera question de langues ; de langues nouvelles dans lesquelles les disciples peuvent s'exprimer. Ce qui leur permet de communiquer, de dire leur foi et leur joie.

Lire la suite...

LE REPOS DE DIEU

Jean 5, 10 à 19 – Esaïe 28, 9 à 13  – Hébreux 3, 12  à  4, 11 

Exode 20 8-11

C'est le commandement relatif au jour du repos. Il ordonne de mettre à part le 7ème jour de la semaine, en ne faisant aucune œuvre ce jour-là. Ce commandement ordonne le repos en référence à Dieu qui s'est reposé le 7ème jour de la création. Autrement dit, la raison invoquée pour demander aux Israélites l'absence de toute activité le 7ème jour, c'est l'exemple de Dieu.

Ce détail est important. En fait, ce n'est pas un détail, mais la clef de la compréhension du commandement. Le 4ème commandement invite à agir comme Dieu agit. C'est la démarche de Jésus.

Lire la suite...

VOUS NE SEREZ PAS JUGÉS

Jean 3, 16 à 21 – Psaume 37, 32 à 40  – Romains 8, 1 à 7

Avez-vous peur d'être jugés ?

La peur du jugement est un puissant moteur pour les réalisations humaines, dans les domaines de la théologie, de la philosophie et, bien sûr, de l'art.

Pour illustrer cette peur du jugement, permettez-moi de vous raconter quelques histoires.

Lire la suite...

QUI CHERCHEZ-VOUS, ET POURQUOI ?

Luc 2, 41 à 52 − Deutéronome 16, 1 à 8 − Luc 24, 1 à 12

On lit traditionnellement ce texte après Noël, car dans l'évangile selon Luc – seul évangéliste à le rapporter – il suit le récit de la naissance de Jésus. Or, Luc dit bien que la scène se passe lors de la Fête de Pâque. La Pâque juive, bien sûr ; célébration et anniversaire de la sortie d'Egypte, et non 12ème anniversaire de Jésus (Noël).

C'est peut-être bien la première fois que Jésus fête la Pâque à Jérusalem. Dans le récit de Luc, la conjonction de cette fête et de Jérusalem ne peut que faire penser à La Pâque que nous fêtons maintenant, celle qui a vu la mort et la résurrection de Jésus, la Pâques chrétienne, à  laquelle le récit fait référence de façon évidente. Mais de quelle façon ?

Lire la suite...

RECEVOIR LE MORCEAU TREMPÉ

Jean 13, 21 à 30 − Ephésiens 2, 11 à 22 − Ruth 2, 5 à 16

Comme l’indique sa référence, ce texte est tiré de l’histoire de Ruth.

Je le propose à notre étude ce matin, pour plusieurs raisons :

  -   Parce que nous l’avons étudié avec les enfants du club biblique, cette année. Or, cette histoire est très intéressante et mérite d’être rappelée aux adultes.

  -   Parce que dans cette histoire, il est question d’un repas (ou plutôt d’un casse-croûte). En effet, cette année, le club biblique revoit des histoires qui ont pour thème « les repas dans la Bible ». Et ce repas, auquel Ruth est invitée, nous donne une clef de compréhension, non seulement du repas en question, mais du sens que prend tout repas biblique, et non seulement dans la Bible. Jusqu’à la cène que Jésus partage avec les disciples.

Lire la suite...