Prédications

Toutes ces prédications ont été données lors des cultes de la paroisse réformée de Chabeuil - Châteaudouble.

JESUS EST VENU POUR TOUS

Matthieu 1

On dit souvent que Jésus est venu surtout pour les pauvres. C’est surtout vrai dans l'évangile selon Luc, où Jésus naît au cours du déplacement de Joseph et de Marie à Bethléem et où ils profitent de la chaleur des animaux dans l'étable.

Alors que selon l'évangile de Matthieu, Jésus naît, semble-t-il, chez ses parents, à Bethléem, où ils reçoivent la visite des mages. Il ne faudrait pas en conclure que Jésus n'est venu que pour les pauvres, et que si l'on est riche, on est exclu du royaume. Ce n’est pas tant l’argent qui compte que la manière de l’utiliser.

Or, Jésus est un modèle d’attention aux autres, à tous les autres. Matthieu en parle dès le début de son évangile ; en faisant la généalogie de Jésus. Une généalogie très spéciale.

Lire la prédication

JESUS EST ROI

Jean 18, 28 à 38 - Daniel 7, 13 à 14 - Apocalypse 1, 4 à 8

La scène se passe lors de la passion du Christ. Sous l'instigation des prêtres juifs, Jésus a été arrêté au jardin de Gethsémané. Puis il a été conduit devant le grand prêtre Caïphe. Puis Caïphe l'a interrogé. C'est pendant cet interrogatoire que Pierre renie Jésus.

Mais (dans l'évangile selon Jean) cet entretien n'aboutit pas. Caïphe, et le sanhédrin avec lui, ne trouvent aucun argument pour condamner Jésus. Alors, ils l'envoient à Pilate, espérant que le gouverneur romain le condamnera.

Pilate s'adresse aux prêtres qui lui amènent Jésus : il demande quelle accusation ils portent à son égard.
La réponse des prêtres est évasive : Si cet individu n'était pas malfaisant, nous ne te l'aurions pas livré (18, 30). L'imprécision de cette réponse est importante. Les évangiles (et tout particulièrement celui de Jean) font ressortir l'absence de motifs d'accusation contre Jésus. Les chefs religieux n'ont rien de précis à lui reprocher. Ils ne sont sûrs que d'une chose : ils veulent se débarrasser de lui.
Cela fait ressortir l'aspect injuste de la situation, et pose la question fondamentale de ce passage, et des évangiles dans leur entier : Pourquoi Jésus a-t-il été condamné ?

Lire la prédication

TU NE POSSEDERAS PAS

Exode 20, 15 - Psaume 49 - Luc 12, 13-34

Tu ne commettras pas de vol (Exode 20, 15). C'est le 8ème des 10 commandements, un commandement toujours d'actualité.

Que le pays soit riche ou pauvre, ça ne change rien, le vol ne disparaît pas. Il se présente seulement sous des formes différentes. Formes rendues par la diversité des verbes utilisés pour en parler, de dérober à faucher, en passant par piquer ou extorquer.
Mais je n'ai pas l'intention de faire une leçon de vocabulaire, mais plutôt de mettre le doigt sur ce qui se cache derrière le vol, l'état d'esprit qui le motive, afin, si possible d'en couper les racines.
Et cet état d'esprit, c'est l'envie de posséder.

Lire la prédication

DE LA JUSTICE A LA GRÂCE ?

Esaïe 42, 1 à 9 - Galates 2, 15 à 21 - Luc 18, 9-14

Lorsqu'en 1517 (le 31 octobre pour être précis, soit 499 ans demain), Martin Luther commence à réformer l'Eglise, il tente de répondre à un souci, une question de l'homme.

Une question débattue dans toute la Bible, et tout particulièrement dans l'épître de Paul aux Romains. Lettre qui fut le texte de base de la réforme luthérienne.
Cette question est fondamentale et commune à toutes les religions du monde. C'est celle-ci : L'homme peut-il être juste devant Dieu ? Et si oui, comment ?
Non seulement toutes les religions sont intéressées par cette question, mais elles y trouvent leur origine. La démarche religieuse est, en effet, motivée par la volonté humaine d'être juste devant Dieu (ou les dieux), et d'obtenir, par cette justice, la reconnaissance de Dieu, sa bénédiction, le bonheur, voire l'immortalité.
La réponse quasi générale à cette question est : oui, l'être humain peut être juste ! Réponse générale, car si on répond par la négative, c'est toute la religion qui s'effondre. Pourquoi, en effet, professer un dogme et une conduite à tenir si, au bout du compte, la justice est impossible ?
Cette réponse positive étant posée, il faut, après coup, donner les moyens de parvenir à la justice. C'est ainsi que naît toute une panoplie de règles et de lois à respecter pour être juste.
C'est à cette question que Luther et les autres réformateurs vont apporter une réponse originale. Mais avant d'en arriver là, voyons ce que Jésus, lui-même, en disait. Et, pour cela, reprenons la parabole du pharisien et du publicain (Luc 18, 9 à 14).

Lire la prédication

COMMENT ETRE JUSTE DEVANT DIEU ?

Luc 18, 9 à 14 - Deutéronome 10, 12 à 11, 1 - Romains 3, 21 à 30

On a souvent utilisé ce texte pour opposer deux catégories de personnes : les orgueilleux et les humbles, et tirer des conclusions plus morales que spirituelles, du genre : ce n'est pas bien de se vanter, c'est-à-dire s'élever ; il faut savoir s'humilier aux yeux de Dieu et des hommes, ou encore s'abaisser.
Un jour, un jugement aura lieu ; jugement au cours duquel ceux qui se seront abaissés seront élevés, comme le rappelle la fin du verset 14.
Tout ceci est vrai, mais le texte a une portée plus profonde qui tourne autour d'une notion présente deux fois dans la parabole, en introduction et en conclusion : la justice.

Lire la prédication

RENTRER EN SOI-MÊME, OU SORTIR DE SOI

Luc 15, 1-32 ; Sophonie 2, 1-3

La parabole du Fils prodigue n'est pas isolée dans un contexte qui parlerait totalement d'autre chose.

Lire la prédication

LE DIEU CACHÉ

1 Rois 19, 5 à 13 - Ephésiens 3, 8 à 12 - Luc 4, 9 à -12 et 8, 16 à 18

Comment faire pour, à la fois, avoir en ce dimanche de rentrée, un culte de rentrée digne de ce nom, avec ce qu'on pourrait appeler : une mise en lumière et en perspective d'un mot d'ordre pouvant orienter la vie de l'Eglise pendant toute une année, et trouver et développer le mot d'ordre en question. Celui-ci reprenant le thème général de l'année.
J'ai choisi, ce matin, de le faire à partir du thème de l'année de catéchisme qui commence cette semaine. Or le thème du catéchisme cette année, c'est : Le Dieu caché. En quoi ce thème fait-il référence au mot d'ordre général de l'année qui est : Nous croyons ? Ou encore : la foi ?
Y a-t-il un lien entre la foi et le Dieu caché ? A condition, bien sûr, qu'il soit établi que Dieu se cache.

Lire la prédication

QU'AS-TU FAIT DE TON FRERE ?

Matthieu 25, 31-46 ; Genèse 4, 1-12  ;  Jacques 1, 22-27

On a souvent utilisé ce texte pour parler du jugement, car tel est le cadre de la parabole.
Jésus raconte une histoire de jugement afin que ses auditeurs soient conscients de la gravité du sujet. Il est vrai que l'être humain n'est intéressé, bien souvent, que lorsque son salut est en jeu.

Lire la prédication

L'ECOLOGIE DE L'EVANGILE

1 Corinthiens 2, 6-16   ;   Marc 8, 31-38

Savez-vous combien une carpe peut pondre d'œufs ? De 40 000 à 2 millions par an, selon la taille de la carpe. Et vous savez pourquoi elle en pond autant ? Parce ces œufs, après éclosion, subissent une hécatombe colossale de la part des multiples prédateurs qui s'en nourrissent. Ce qui fait que peu de carpes, sur les millions d'œufs pondus, parviendront à l'âge adulte.
Même constat pour la plupart des insectes.

Lire la prédication

FAIRE UNE CONFIANCE AVEUGLE

Hébreux 11, 1 à 19

Faire une confiance aveugle

Cette expression, qui fait partie du langage courant m‘est venue à l'esprit à la lecture de ce texte.

C'est une expression du langage courant, mais finalement, assez peu utilisée.
De quoi, ou à qui dirions-nous que que faisons une confiance aveugle ? A la science, au progrès en général, à la médecine, ... ? Je n'ose dire : aux médias ou bien aux hommes politiques ou à nos dirigeants Peut-être à certains de nos proches, de nos amis, à des membres de notre famille...

Mais c'est d‘une confiance, absolue et nécessaire dont nous parle ce passage de l'épître aux Hébreux. A travers les exemples d‘Abraham, de Noé, de Sara, l'auteur nous parle de personnes qui ont su avoir une confiance aveugle en Dieu. L'expression la plus juste serait d‘ailleurs de dire qu'ils ont placé une confiance aveugle en Dieu.

Lire la prédication