Le temps d'une pause - Vendredi 19 novembre 2021

Autour de Romains 11, versets 16b à 19 : "...et si la racine est sainte, les branches le sont aussi"

Cliquez ici Le temps d'une pause pour écouter !

Romains 11, 16b- 19

[…] et si la racine est sainte, les branches le sont aussi.
Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, olivier sauvage, tu as été greffé à leur place, si tu as eu part à la racine, à la sève de l'olivier, ne fais pas le fier aux dépens des branches.
Si tu fais le fier, n'oublie pas que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte.
Tu diras donc : des branches ont été retranchées pour que, moi, je sois greffé

Jésus est radical, mais au sens originaire de ce mot qui renvoie à l’idée de racine : l’homme de Nazareth, né de Marie et de Joseph, est un enraciné.
Et à ses auditeurs, il explique que le bonheur passe par un authentique enracinement dans une histoire, une tradition, un peuple, une foi. Sans racines, il n’y a pas de vie accomplie possible.
La radicalité proposée par Jésus vient contester le règne du superficiel, de l’éphémère, du jetable, du hors-sol, de l’autosuffisance, du repli sur soi dans nos relations à Dieu, à notre prochain, à toutes les créatures qui habitent notre terre.
L’homme de l’instant est comme le grain de blé tombé sur le chemin : il dépérit. C’est pourquoi il nous faut prendre soin de nos racines mais aussi de celles des autres : pour que personne ne vive déraciné.

Dominique GREINER - Théologien et rédacteur en chef de La Croix