Bienvenue sur le blog des paroissiens : gardons le lien...

Blog des paroissiens de la paroisse protestante unie de Chabeuil-Châteaudouble

 

Envie de partager un texte, une prière, un moment particulier, un témoignage, une photo, un article de presse... cette page est la votre.

Postez votre message à secretariat@erfchabeuil.org !

Supplique de la pierre

Qu’il est beau ce nom de « compagnon » : compagnon de route, de table, de chantier…
Seigneur tu es le compagnon sculpteur, et moi la pierre mal dégrossie.

Je revois ces flammes dévorant la flèche de Notre-Dame : jusque tard dans la nuit.
Jusques à quand, Seigneur, ces morts, ces malades, ce « confinement » qui n’en finit plus ?

Nos architectes du « vivre ensemble » réfléchissent déjà à l’après. Et ils ont raison. Mais tout va-t-il se décider entre « experts » ? c’est souvent à la base, sur le terrain, qu’on a les meilleures idées …
même si, à la base, on n’ose rien dire, on est plein de doutes, on se sent tout petit, indigne de discuter avec l’architecte ! L’ouvrier décide-t-il tout seul de sa place dans l’atelier ?

Et pourtant, voyez le chantier de Notre-Dame : qu’ils sont beaux ces grutiers, ces charpentiers, ces cordiers, tous ces ouvriers avec leur savoir-faire, leur amour du travail bien fait, leur esprit de corps ! Toute la science de ingénieurs, sans eux, resterait lettre morte.

Et puis il y a les éléments eux-mêmes : le bois, le métal, la pierre… pas si inertes qu’ils le paraissent.
Je ne suis qu’une pauvre pierre, Seigneur, mal équarrie, parfois nostalgique du cocon qu’était la carrière, mais toi tu sais, tu as prévu une place pour moi dans ce grand chantier. Aucune pierre n’est sans importance, on le voit bien à la manière dont les compagnons les déplacent, les nettoient, avec d’infinies précautions…

Un consensus s’effectue, on va changer la société… reste à trouver les moyens, y aller avec délicatesse, enlever l’ancien échafaudage sans faire crouler toute la structure. Quel défi Seigneur, mais l’énergie de l’homme, parfois tu le sais bien (tu l’as fait ainsi), croît en même temps que la taille du défi !
Pour cette rénovation, Seigneur, je veux être équarrie, polie, ciselée… et trouver la place que tu m’as réservée, me caler là où je serai le plus utile, peut-être dans les soubassements, peut-être plein Sud face au soleil, à Toi de voir Seigneur, moi je ne sais pas.

Aide moi à me laisser guider, façonner comme Toi, tu l’entends, et je ferai ma part…. tel le petit colibri de Pierre Rabhi. Ce sera ma joie, ma nourriture. L’homme ne vit pas seulement de pain.

Marie Toussaint

La simple croix [de bois], sans sculpture, sans or

 

Sur le bord du chemin, si ton cœur affaibli

Souffre d'isolement, de mécompte et d'oubli,

Ô pauvre ami blessé qui cache ta souffrance,

Viens t'asseoir à mes pieds, car je suis l'espérance ! »

 

Sur le bord du chemin, ainsi parle la croix,

Consolant les bergers et consolant les rois,

Offrant à tout passant son appui tutélaire...

Car tout cœur qui palpite a souffert sur la terre"

Sophie d'Arbouville

Ensemble fêter Pâques...

Cette année, Pâques se vit "autrement" pour chacun de nous, invité à rester à la maison...

Et si nous partagions ce qui nous anime et traduit la joie de la Résurrection au travers d'un mur d'images ? Postez votre image à secretariat@erfchabeuil.org !

Merci aux contributeurs, belle découverte et n'hésitez pas à revenir découvrir de nouvelles photos !

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020  Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020 Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020 Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020  Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020 Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020 Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020  Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020  Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020 Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020 Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020 Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020 Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020  Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020  Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020  Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020 Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020 Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020  Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Mur d'images des paroissiens de Chabeuil-Châteaudouble pour fêter Pâques 2020

Le parti pris de l'Espérance

Le parti pris de l'Espérance

Tenir entre ses mains la clarté de la joie et la violence des ténèbres :
les deux appartiennent à l’âme humaine.

Se délecter d’un rayon de soleil comme d’un fruit mûr
laisser le rire frémir en soi
dans un même accueil, goûter l’amertume des heures obscures

Nous n’avons pas le choix
Nous n’avons pas à choisir
entre Vendredi Saint et Pâques
Nous n’avons pas à choisir entre le silence de la mort et de l’absence
et les cris de joie que provoquent les retrouvailles avec la vie.

Il nous faut tenir entre nos mains le tout de manière pacifiée,
Sortir de l’antagonisme entre la joie jubilante et le désespoir grinçant

Les deux sont en nous comme nous le rappellent
une larme de tristesse en pleine fête, un sourire au cœur du deuil

Le bonheur est dans l’apprivoisement de tout notre être,
dans la réconciliation des forces opposées,
Le mariage du Vendredi saint et de Pâques.

La vie est un bouquet d’ombres et de lumières
à apprivoiser avec l’âme d’une abeille
passant d’une fleur à l’autre,
faisant son miel de chaque heure de joie et de souffrance… !

Marie Cénac, Pasteure.( Le nectar de Pâques)

Le parti pris de l'Espérance

Nous ne devons pas oublier de vivre de petites résurrections dans notre quotidien,
ainsi que le dit le Pasteur André Gounelle « La Résurrection vient travailler notre existence »
La résurrection est un retour à la vie présente d’une manière différente.
Au cœur de l’échec une Parole de Vie nous est donnée, c’est à son écoute que l’être nouveau se reçoit.

Encouragements fraternels

Recevons au travers de ces photographies, encouragement et bénédiction, dans la force du ressuscité et l'assistance de l'Esprit Saint.

 

Reculer les frontières de la nuit

Chers Frères et sœurs,
En ces temps silencieux, nous voudrions nous efforcer d'être de bonnes personnes les uns pour les autres, afin de nous soutenir mutuellement  en nourrissant nos âmes qui ont soif de lien et d'esprit.

Prions les uns pour les autres pour recevoir la lumière
Qui vient de l'amitié reçue et donnée
Elle fait reculer les frontières de toutes les nuits !

Prions les uns pour les autres pour recevoir la lumière
Qui vient de la présence du Christ si vous avancez vers lui
Même sur les vagues d'une mer déchainée
Quelle nuit pourrait s'emparer de vous ?

Prions les uns pour les autres pour recevoir la lumière
Qui vient de la joie lorsque la fraternité retrouve son vrai visage
Quand des frères et des sœurs sont relevés dans leur humanité
La nuit perd son pouvoir sur la terre!

Prions les uns pour les autres pour recevoir la lumière
Qui vient des liens renoués car lorsque les séparés se parlent
Quand nous partageons nos joies et nos peines
Le jour annonce déjà la fin de la nuit !

Si d'une façon ou d'une autre
Humblement, généreusement, fraternellement
Jaillissent de vos cœurs et de vos paroles quelques fragments de lumière
Le monde renaîtra toujours de ces cendres
Et l'aurore a déjà commencé.

Pasteur Andréas Lof inspiré de Charles Singer

Des mains

Seigneur,

Tu nous as créés avec des mains.
Des mains agitées et des mains tranquilles, des mains fermes et des mains douces, des mains serrées et des mains ouvertes.
 
Béni sois-tu, Seigneur,
Pour la main minuscule et parfaite du nouveau-né
Pour la main confiante de l’enfant glissée dans celle d’un grand
Pour la main calleuse et fatiguée par le travail
Pour la main qui se tend pour accueillir et soutenir
Pour la main qui soigne et celle qui guérit
Pour la main qui caresse et celle qui bénit
Pour toutes les mains qui s’unissent afin de rendre le monde un peu meilleur
Béni sois-tu, Seigneur !

Prière d'été

Seigneur,

donne-nous en ce temps de vacances

la joie simple et vraie de nous retrouver en famille et entre amis,

et de faire chez nous et autour de nous une place à l'inconnu.

Donne-nous la grâce de savoir te prier en contemplant le bleu du ciel, la pluie qui ruisselle, la fraîcheur d'une source ou d'un lac, et la montagne aux multiples facettes.

Apprends-nous à savoir nous reposer et nous émerveiller.

Donne-nous la joie d'écouter le silence et de découvrir en tout homme un frère.

Anonyme
Vivre, Prier, méditer. Ed. Olivetan, p.232

La Fable de la Fougère et du Bambou

Un jour j'ai décidé de m'avouer vaincu : j'ai démissionné de mon travail, j'ai quitté ma compagne et ma vie. Je me suis rendu dans la forêt pour parler avec un vieil homme qui, parait-il, était un sage.

Pourriez vous me donner une bonne raison de m'avouer vaincu ? lui ai-je demandé. Regarde autour de toi, m' a-t-il répondu. Tu vois la fougère et le bambou ? Oui répondis-je.

Quand j'ai semé les graines de la fougère et du bambou, j'ai fait très attention. La fougère a grandi très vite. Son vert brillant a recouvert le sol. Mais la graine de bambou n'a rien donné. Je n'ai pourtant pas renoncé.

La deuxième année la fougère est devenu encore plus brillante et abondante, mais de nouveau, la graine de bambou n'a rien donné. Mais je n'ai pas renoncé au bambou.

La troisième année, la graine de bambou n'a toujours rien donné. Mais je n'ai pas renoncé au bambou.

La quatrième année, de nouveau , la graine de bambou n'a rien donné. Mais je n'ai pas renoncé au bambou.

La cinquième année, une petite pousse de bambou est sortie du sol. En comparaison avec la fougère, elle était bien sûr très petite et insignifiante.

La sixième année, le bambou a grandi de plus de 20 mètres de haut. Il avait passé cinq ans à faire des racines pour le soutenir. Ces racines l'ont rendu fort et lui ont donné ce dont il avait besoin pour survivre.

Sais- tu que tout ce temps où tu t'es battu, en réalité, tu as formé des racines ? Le bambou a un rôle différent de celui de la fougère, et pourtant tous les deux sont nécessaires et embellissent la forêt. Ne regrette pas un jour de ta vie. Les bons jours t'apportent du bonheur. Les mauvais jours t'apportent de l'expérience. Tous deux sont essentiels à la vie. Le bonheur te rend doux. Les tentatives te rendent fort. Les peines te rendent humain. Les chutes te rendent humble. La réussite te rend brillant.

Si tu ne réussis pas ce que tu veux faire, ne perds pas espoir , car peut être que tu es seulement en train de fabriquer des racines.

Conte de sagesse chinois

L'Amour change tout

Le travail sans amour rend esclave
La justice sans amour rend impitoyable
La vérité sans amour rend critique
Le savoir sans amour rend présomptueux
La responsabilité sans amour rend autoritaire
L'intelligence sans amour rend amour rend calculateur
La mémoire sans amour rend rancunier
La gentillesse sans amour rend hypocrite
L'honneur sans amour rend orgueilleux
La richesse sans amour rend avare
L'offrande sans amour rend amer
La foi sans amour rend fanatique

O Dieu parce que tu es Amour, Tu illumines notre route.
Parce que Tu es Amour, Tu donnes sens à la Vie, tu donnes du sens à nos vies.

Amen