• Imprimer

Bredele

Bredele, gâteaux alsaciens, proposés au marché de Noël de la paroisse réformée de Chabeuil - Châteaudouble

En alsaciens, les Bredele sont des petits fours confectionnés à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Chaque année, ils sont confectionnés et proposés lors du marché de Noël paroissial.

 


LES PETITS GATEAUX DE NOËL D’ALSACE (les Bredele)

Les petits gâteaux de Noël sont traditionnellement confectionnés dans la période de l’Avent (à partir de fin novembre) dans chaque foyer alsacien.
Cette période, où les soirées sont longues car il fait nuit tôt, est un temps d’attente de l’enfant Jésus. Donc, comme le père Martin, cordonnier, de l’histoire populaire, nous attendons le Christ que l’on nous a annoncé.
Alors, au lieu de croiser les bras, mettons la main à la pâte !
Ces gâteaux se conservent longtemps (au moins deux mois selon les variétés) si on les entrepose dans des boîtes à biscuits en fer blanc déposées dans un endroit sec et frais.
Au-delà du goût, l’accent est mis sur l’esthétique et la créativité dans leur confection.
C’est ainsi que lors d’une visite impromptue il suffit de préparer le café (ou le thé, ou la tisane, ou…) et de garnir un plat avec un échantillonnage de ces Bredele et de les offrir en accompagnement de la boisson. Il est vrai qu’il peut y avoir des visites impromptues au mois de décembre (visite du filleul à son parrain pour venir chercher étrennes, visites de cousins,…). Ces visites sont, bien sûr, des occasions pour échanger des recettes, même si certaines cuisinières préfèrent garder leurs recettes secrètes.

Je voudrais partager deux souvenirs d’enfance concernant ces gâteaux car, en ce qui me concerne, je suis tombée dedans lorsque j’étais petite (comme Obélix dans la marmite de potion magique).
J'ai participé activement à la confection des Bredele dès avant l’âge de dix ans et je crois que, depuis, je n’ai presque jamais arrêté lorsque la saison était là.
Un soir, ma mère et ma grand-mère étaient occupées dans la cuisine à étaler de la pâte, à découper des formes avec l’emporte-pièce, décorer et cuire (selon les variétés la décoration se situe avant ou après la cuisson). Je voulais les aider et me précipitait d’un côté de la table à l’autre ; or la porte du four était ouverte et je suis tombée sur cette porte. Heureusement que le four ne m’est pas tombé dessus. Plus de peur que de mal ! A compter de ce jour il a fallu fermer la porte du four avec un crochet.
Le deuxième souvenir est quand, le dimanche après-midi, au mois de janvier, j’accompagnais mon père pour aller payer les fermages. Nous étions toujours reçus avec une boisson chaude et une assiette de petits gâteaux.

Ingrédients :

500 g de farine 3 œufs
250 g de beurre une pincée de sel
250 g de sucre le zeste d'un citron

Mélanger tous les ingrédients pour obtenir une pâte lisse.

Laissez reposer la pâte pendant quelques heures avant de la travailler ; l'idéal étant de la préparer la veille au soir et de la laisser reposer au frais pendant la nuit.

Etaler la pâte de façon homogène avec un rouleau à pâtisserie et découper avec un emporte pièce, puis les disposer sur une plaque de four, recouverte de papier sulfurisé.

Peindre les Bredele avec du jaune d'œuf additionné de quelques gouttes d'huile.

Cuire environ 10 minutes, à 180°.

Il est aussi possible de remplacer une partie de la farine par des amandes ou des noisette moulues.